Objectifs du projet AMEL

Le projet AMEL se veut une contribution à la mise en place des mécanismes pour l’intégration et l’amélioration de la formation tout au long de la vie dans l’enseignement supérieur au Maroc.
Il a pour objectifs de :

  • Offrir à ceux qui sont entrés tôt dans la vie active une nouvelle chance d’accéder aux diplômes et titres de l’enseignement supérieur ;
  • Favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle des salariés ou leur maintien dans l’emploi ;
  • Prendre en compte les savoirs et savoir-faire des personnes en reprise d’études ;
  • Répondre plus efficacement aux besoins et aux attentes des individus, des entreprises et de la société ;
  • Favoriser le rapprochement entre formations universitaires et qualifications professionnelles

Contexte

  • Loi 01-00 relative à l’organisation de l’Enseignement supérieur au Maroc et son article 3
  • Charte Nationale de l’Education et de la Formation et en particulier les articles 52 à 56 qui préconisent le droit et le devoir de la formation tout au long de la vie, la validation des qualifications et la reconnaissance des acquis
  • Vision Stratégique de la Réforme 2015-2030 (Levier 19 : Apprendre tout au long de la vie) du CSEFRS
  • Plan d’Action 2017-2022 du MENFPESRS
  • Projet de Loi cadre pour la réforme du système d’éducation, de formation et de recherche scientifique
  • Convention relative au montage d’un Etablissement de Formation
  • Tout au Long de la Vie conclue le 4 avril 2013, entre le MENFPESRS marocain  et son homologue français.

Le projet regroupe un consortium composé de 16 membres :

  • le CNAM, coordonnateur du projet,
  • deux participants européens, KTH en Suède et l’ENTPE à Lyon
 
  • le MENFPESRS marocain,
  • la CGEM et l’AFEM représentant le secteur économique,
  • un partenaire institutionnel, l’ANEAQ, agence d’évaluation et d’assurance qualité au Maroc,
  • sept universités publiques marocaines
  • une université privée,
  • l’ENSMR, établissement public d’enseignement supérieur ne relevant pas de l’université, coordonnateur de projet délégué.
Subvention du projet :

  • La période d’éligibilité des activités et des coûts doit être conforme aux dispositions de la convention de subvention ou de ses modifications ultérieures

Le dispositif de pilotage :
  • Amel est le nom donné au projet pour l’Amélioration de la formation tout au long de la vie dans l’enseignement supérieur au Maroc.
  • Amel signifie Espoir en arabe et repose sur trois piliers :
    • la Formation,
    • l’Accompagnement,
    • la Validation des acquis.
  • Amel est le fruit d’un partenariat européen avec le Maroc comprenant la France et la Suède.

 

Les trois piliers du projet Amel :

Les trois piliers du projet Amel :

  • Branche rappelant l’initiale de la Formation.
  • Couleur rouge du Maroc, symbolisant la passion et l’intensité
  • Branche rappelant l’initiale de l’Accompagnement.
  • Couleur jaune de l’Europe et de la Suède, symbolisant l’optimisme et l’espoir
  • Branche rappelant l’initiale de la Validation des Acquis.
  • Couleur bleue de la France symbolisant la confiance et la sagesse
 
L’étoile à cinq branches :

  • L’ensemble est un tout sous forme d’étoile à cinq branches, celle du Maroc et de l’UE.
  • L’étoile symbolise l’unité, la solidarité et l’harmonie.

  • L’ensemble est un tout sous forme d’étoile à cinq branches, celle du Maroc et de l’UE.
  • L’étoile symbolise l’unité, la solidarité et l’harmonie.
 

  • L’ensemble est un tout sous forme d’étoile à cinq branches, celle du Maroc et de l’UE.
  • L’étoile symbolise l’unité, la solidarité et l’harmonie.

  • L’ensemble est un tout sous forme d’étoile à cinq branches, celle du Maroc et de l’UE.
  • L’étoile symbolise l’unité, la solidarité et l’harmonie.
  • Pointée vers le haut, elle rappelle l’initiale du projet Amel.

Le projet est organisé en 9 lots de travaux (WP) incluant des activités bien définies et des délais adaptés :

 

Activités de réalisation (WP2)

 

Activité 1 (WP2) : Etat des lieux de la formation tout au long de la vie (FTLV) au Maroc (Avril-Nov. 2019) sous la responsabilité de l’UM5R :

  1. «Etat de la Législation Maroc/Europe en matière de FTLV»
  2. «Enquête sur la FTLV au Maroc à partir d’un questionnaire établi par les partenaires»
  3. «Synthèse des études réalisées par les secteurs socio-économiques sur les besoins en FTLV»
  4. «Organisation d’un séminaire de restitution et de concertation nationale rassemblant tous les partenaires et les parties prenantes au Maroc»

Résultats attendus : Document synthétique du bilan de la formation continue et de la formation tout au long de la vie au sein des universités et des EES au Maroc, analyse et recommandations

 

Activités de réalisation (WP3)

 

Activité 2 (WP3) : Elaboration de la «Charte des universités marocaines pour la FTLV » (Nov. 2019-Juil. 2020) sous la responsabilité de l’ENTPE :

  1. «Ateliers thématiques d’échanges de bonnes pratiques»
  2. «Rédaction de la Charte unifiée de la FTLV»
  3. «Signature de la Charte unifiée de la FTLV»
  4. «Réunion nationale pour la lecture et la signature de la Charte pour la formation tout au long de la vie au Maroc» par l’ensemble des partenaires marocains du projet

Résultats attendus : Document signé de la Charte des universités marocaines pour la formation tout au long de la vie

 

Activités de réalisation (WP4)

 

Activité 3 (WP4) : Adoption d’un système unifié de Validation des Acquis (Déc. 2019-Nov. 2020) sous la responsabilité de l’UAE :

  1. «Formation au Maroc: Initiation à l’Accompagnement VAE»
  2. «Formation au Cnam: Devenir membre de jury VAE»
  3. «Formation au Cnam: Gestion du dispositif de validation des acquis»
  4. «Elaboration du manuel des procédures de VA et des formulaires correspondants »

Résultats attendus : Réalisation des dossiers de demande de VA  (VAE, VAP, VES), du canevas pour l’étude de recevabilité des dossiers de VA et des procédures pour le traitement des dossiers.

 

Activités de réalisation (WP5)

 

Etape 4 (WP5) : Réalisation de tests de Validation des Acquis (Avr. 2020-Juil. 2021) sous la responsabilité de la CGEM :

  1. « Sélection des entreprises pilotes et information »
  2. « Lancement des candidatures et recevabilité des dossiers »
  3. « Accompagnement des candidats à la Préparation des tests de VAE » par le personnel enseignant formé
  4. « Réalisation des tests d’évaluation de la maîtrise des acquis »

Trois centres d’examen sont retenus (Tanger pour le Nord, Rabat  pour le Centre,   Marrakech pour le Sud).  Des certificats visés par le CNAM seront délivrés. Une   évaluation par les apprenants permettra d’améliorer le dispositif.

Résultats attendus : Rapports de réalisation des tests de VA et Attestations remises

 

Activités de réalisation (WP6)

 

Activité 5 (WP6) : Inscrire la FTLV dans une démarche qualité (Juin.2020-Sept. 2021) sous la responsabilité de KTH :

  1. «Elaboration d’outils et indicateurs pour le respect des engagements de la Charte»
  2. «Elaboration d’un guide qualité pour le développement de la FTLV »
  3. «Implantation dans les CFTLV des dispositifs relatifs à la FTLV et la VA » (accueil, information, orientation, accompagnement)
  4. «Evaluation des dispositifs mis en place» par les apprenants, les enseignants et les administratifs.

Résultats attendus : Outils et indicateurs pour le respect des engagements de la Charte et un guide qualité pour le développement de la FTLV.

 

Activités de réalisation (WP7)

 

Activité 6 (WP7) : Renforcement du dispositif d’accès à la FTLV (Juin 2020-Avr. 2021) sous la responsabilité de l’UCA:

  1. «Constitution/référencement d’un réseau de près de 30 experts certifiés par le Cnam»
  2. «Création d’un accès web national FTLV commun de dématérialisation de l’offre de FTLV»
  3. «Campagne d’information et de sensibilisation pour la diffusion de produits de la FTLV et de la VA»
  4. «Pérennisation du projet/Adoption des résultats du projet par les instances de gouvernance »

Résultats attendus : Répertoire des experts en VA / Site web national pour l’accès à la FTLV / Adoption de la charte de la FTLV et du dispositif de VA

 

Répartition des tâches :

 

 

Chronogramme du projet

 

Rencontre ENSMR – CNAM Maroc

18 avril 2019 au Centre de formation continue de l’ENSM Rabat

Le Conservatoire national des arts et métiers à Paris s’est associé à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines à Rabat pour la formation d’ingénieurs Cnam au Maroc. Les deux Parties se sont rapprochées en vue de convenir d’une convention cadre de coopération et de plusieurs conventions d’application pour matérialiser leurs relations de partenariat et développer leur coopération dans les domaines de la formation, de la recherche scientifique et de la diffusion de la culture scientifique et technique.

 

Monsieur Olivier FARON, Administrateur Général du Conservatoire national des arts et métiers, et Monsieur Mustapha OUADGHIRI, Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat, ont signé ensemble le lundi 2 septembre 2019, quatre conventions d’application pour la mise en œuvre des formations d’Ingénieur Cnam à l’adresse des salariés, des travailleurs indépendants, des demandeurs d’emploi et des étudiants, dans les spécialités suivantes :

 

  • Génie Mécanique parcours Conception intégrée – Produit process
  • Génie Mécanique parcours structure
  • Génie des Matériaux parcours matériaux métalliques
  • Génie électrique parcours systèmes électriques

Le diplôme d’ingénieur délivré par le Cnam est un diplôme d’excellence en phase avec les exigences des entreprises. Les formations sont programmées hors temps de travail (HTT), elles ont lieu principalement en fin de semaine (samedi et dimanche), parfois en semaines bloquées et certaines formations sont accessibles à distance pour permettre aux salariés et aux travailleurs indépendants de poursuivre leurs études supérieures et d’accéder au diplôme d’ingénieur.

La formation se fait au rythme de l’apprenant en construisant son parcours et en capitalisant, sans contrainte de délais, les unités d’enseignement nécessaires à l’obtention du diplôme. Une part importante des Acquis de l’expérience est prise en compte dans le cadre de la formation. Toutes les unités d’enseignement constitutives des cursus sont accessibles en France et au Maroc.

Rencontre Etat d’avancement projet AMEL – CNAM Maroc

Lundi 15 Juillet 2019, ENSM Rabat

 

La Rencontre sur l’État d’avancement du projet Erasmus+ Amel, Bilan et activités prévisionnelles, a été organisée le lundi 15 juillet 2019 à l’École Nationale Supérieure des Mines de Rabat (ENSM Rabat).

La rencontre avait pour objectif de réaliser un bilan des activités en cours et de préparer les activités prévues au second semestre du projet.

Monsieur Bertrand COMMELIN, Directeur du Développement Européen et International au Cnam Paris, présent à la rencontre, ancien Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle début 2000 à Rabat, et ancien Directeur de l’Institut Français au Maroc en 2013, a été salué dans son discours par le Directeur de l’Ecole, Monsieur Mustapha OUADGHIRI, pour son action en faveur de l’ex-ENIM et des projets qu’il avait soutenu durant sa mission au Maroc.

La suite de la rencontre a traité des aspects de gestion budgétaire, de l’avancement de l’État des lieux de la FTLV au Maroc et a permis de présenter le lancement du WP4 : Reconnaître les Acquis de l’Expérience (VA).

Formation d’Ingénieurs CNAM à l’Ecole des Mines de Rabat

Conventions d’application en présence de l’Administrateur Général du Cnam

Lundi 2 Septembre 2019 à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat

 

En marge du lancement à Paris du projet européen Erasmus+ Amel pour l’AMELioration de la Formation tout au long de la vie dans l’Enseignement Supérieur au Maroc, l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat (ENSMR), partenaire du projet, a organisé le Jeudi 18 avril 2019 au Centre de Formation Continue de l’ENSM Rabat une rencontre avec la Délégation du Cnam au Maroc. Pour définir les projets de coopération communs à mettre en place, la rencontre ENSMR-CNAM Maroc a réuni la Direction de l’Ecole, le Représentant Délégué et la Responsable de la formation et de la VAE du Cnam au Maroc, les Chefs de Département, les Coordonnateurs des filières, les Responsables des centres, de l’Interface et le CFCA, ainsi que les porteurs de projets de formations certifiantes.
Séminaire de lancement du projet Erasmus+ Amel

19 au 21 mars 2019, Le Cnam, Paris

Après le Grant Holders Meeting, réunion des porteurs de subventions des projets nouvellement sélectionnés de renforcement des capacités pour l’enseignement supérieur (Capacity Building in Higher Education – CBHE) à Bruxelles les 28 et 29 janvier 2019, au cours de laquelle les modes de gestion et les recommandations sur les projets Erasmus+ ont été exposés, expliqués et actualisés, la réunion de lancement du projet et la formation à la gestion administrative et financière du projet ont fait l’objet d’un séminaire organisé au Cnam à Paris du 19 au 21 mars 2019. Ont participé à cette rencontre, outre les partenaires du projet, le Directeur de l’ENSMR Monsieur Mustapha OUADGHIRI, le coordonnateur de projet délégué, le professeur Saâd CHARIF D’OUAZZANE, et la Chargée du Service de la Coopération, Madame Sara MOUSAID, correspondante administrative et financière pour le projet.